ETAPE 2: St-Antoine L’Abbaye – Saillans

Après avoir rallongé le séjour à St-Antoine d’une nuit, je décide de partir le jeudi 3 juillet en début d’après midi. Comme ça, je ferai les 80km qui me séparent de Saillans en 2 jours, mais surtout j’aurai plus de temps pour me remettre de ces émotions vécues…
Je libère la chambre à 10h et commence à faire le tour des lieux et des gens pour dire au revoir, m’imprégner et photographier ces lumières si caractéristiques de la communauté. Tony, 9 ans, souhaite m’accompagner en vélo jusqu’au bout du village. Il est en joie et fier de remonter sur son petit vtt. Il me fait (voir la vidéo du départ de St-Antoine sur la timemap de la page  « La progression ») un touchant discours (malheureusement, le micro de la caméra n’est pas assez puissant). Perturbé par l’émotion, sûrement, il nous emmène dans la direction opposée. On fait demi-tour et il me laisse, comme convenu, au pont à la sortie de St-Antoine.
Me revoila seul, à reprendre la route pour la suite de ce périple. Bien que je sais que d’autres belles rencontres m’attendent et que ce chemin est important pour moi, j’ai l’impression de laisser une partie de moi ici. Un quelque chose qui me donne une envie de revenir passer plus de temps. Un peu comme cette sensation que l’on peut avoir au petit matin, on se réveille, une belle journée nous attend mais l’idée de prolonger le rêve de la nuit est bien tentante ! Laissons le aller, il reviendra au moment opportun.

Le cœur lourd et l’esprit léger, j’entame la montée qui m’amène au dessus du plateau de St-Antoine, avec une vue splendide sur le Vercors. Cette route D68A et D68 est magnifique.

EXPO_ETAPE 2_06_ETAPE 2-6315W

Arrivé à St-Lattier, une croisée, pas de panneau, je demande mon chemin à quelqu’un de l’usine en face. Il éteint sa bruyante machine, s’approche, son casque anti-bruit vissé sur la tête et sa lourde démarche. Grosse voix qui porte :

«-Tu es seul ? Avec ta carriole et ta tente ? Ah, non, moi j’aurai trop peur de me faire trucider…
-Bah, tu sais, une grosse majorité de gens sont gentils. Regardes toi, t’es sympa !»
On discute rapidement. Je ne suis pas en vacances mais en voyage et c’est promis, je découvrirai le monde pour toi qui reste ici. Merci à toi de ce moment impromptu si chaleureux.

Je traverse l’Isère et récupère les circuits de la « Drôme à vélo » qui longent les flancs du Vercors à ma gauche. C’est assez vallonné avec des ambiances hésitantes entre le Sud et la fin des Alpes. Les odeurs sont fortes et le vent chaud.
Vers 19h, après avoir fait le plein d’eau, je me mets à la recherche d’un coin pour bivouaquer. Quelques minutes plus tard, j’entre dans le Parc Naturel du Vercors et hop, une entrée de champ, une jolie roche en face et un petit ruisseau dans le bosquet. Ce sera très bien.
Petite trempette, dîner frugal se terminant avec une tisane sauge ananas délicieuse et une demi tablette de chocolat. Instant tendresse.
Je fais la sélection des images de l’Arche et prépare les fichiers pour l’exposition que je dois faire demain, si je souhaite tenir le protocole du projet. J’ai déjà repéré un nom sur la carte : La Baume-Cornillane. Pourquoi ? Parce que placé à mi distance de St-Antoine et de Saillans et parce que ce nom a une sonorité étrange. Vous ne trouvez pas ?
La nuit est belle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au matin, le soleil est caché, il fait bon. J’imprime les images pour l’expo. Je reprends la route vers 10h15.
Le cintre du guidon couine, essentiellement dans les côtes quand ça monte et que je le sollicite. Va falloir resserrer tout ça.
Toujours ces circuits de la « Drôme à vélo », peu de voitures, belle vue, tranquille….j’arrive à Barcelonne…et oui déjà…j’appelle Sabine, la responsable relation médias de Saillans pour lui annoncer l’heure approximative de mon arrivée.

Je poursuis ma route. Quelques kilomètres plus loin, sur la droite, au bout d’un chemin de terre à l’ombre d’un cyprès, un homme épluche quelque chose. Curieux, je vais à sa rencontre. Filien, blanchie l’ail que fait son fils. Il m’explique sa terre et son histoire. Il m’offre 2 belles gousses. Elles ont un goût particulier qu’il me dit.

EXPO_ETAPE 2_09_ETAPE 2-6346W

A la Baume-Cornillane, j’expose, comme prévu, les images de l’Arche (complément de l’histoire dans l’article « Exposition 2 » de la page « Les expositions »).
La route suit son cours, le ciel se charge…encore quelques superbes villages Ourches, Vaunaveys-la-rochette et je rejoins la départementale D538 avec ses camions et son vent de face. Je coupe Crest par son centre ville.

Le couple rencontré à La Baume Cornillane, m’avait conseillé un itinéraire tranquille pour atteindre Saillans. C’est effectivement bien sympa, entre les champs, la Drôme et quelques cyclistes de fin de semaine.
Saillans. Je fais un rapide tour du village, le ciel est plombé, noir, le vent tourbillonne, c’est pour bientôt. Je me mets sur le pont, face aux montagnes pour voir arriver le truc. A mes cotés, Ringo, la cinquantaine, allemand. On cause, la pluie tombe drue, ça claque. Un bar, le match France-Allemagne avec Ringo qui est en stage agricole pour faire l’exploitation de plantes aromatiques bio. Accolades.
Bon, la nuit ne va pas tarder, je cherche un endroit sur les bords de la Drôme dans le village. Bof. Je remonte un escalier avec mon vélo bien trop lourd.
« – Attends, je vais t’aider.
– Merci, tu connais un endroit sympa où je peux planter la tente ? »
Je parle de mon périple à Serge. Il connaît Mathieu. Mathieu vit sur un terrain en haut des vignes, il a des dômes, une cabane dans un arbre, un teepee et une roulotte. Il y a aussi des chèvres et des lapins qui eux, sont à Laurent le proprio. Serge me présente Mathieu. Il n’est pas sur le terrain ce soir, mais je peux m’installer sans problème.
Merci Mathieu de m’avoir les portes de ton royaume. Longue vie à toi et à tes idées différentes (comme celle de voyager en vieux Massey Ferguson tractant une roulotte…21 jours pour traverser la France d’Ouest en Est, respect!).
Ces quelques jours à Saillans s’annoncent riches en couleurs…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s